Dimanche matin il fait froid mais les conditions météo me semblent favorables pour que maître renard profite des premiers rayons de soleil pour muloter dans des prairies bien exposées. Après un temps de repérage de secteurs que je connais bien, j'aperçois au loin un renard bien installé dans cette zone où les campagnols sont très présents.

DPP_0001

DPP_0002

DPP_0003

Notre goupil surveille les maisons au loin et ne semble pas aux aguets dans ma direction. Le vent est idéal donc je me risque à une approche discrète qui me permet quelques images sympas malgré la lumière encore basse.

DPP_0004

DPP_0006

DPP_0007

 

Suite de la série en mode vignettes.

DPP_0009 DPP_0010 DPP_0011 DPP_0012 

DPP_0013 DPP_0014 DPP_0015

 

Avec le soleil qui s'intensifie je change de secteur déjà satisfait de ces quelques images. Maître renard ne m'a pas détecté et il se régale de campagnols. Je continue avec beaucoup d'émotion à le photographier.

DPP_0016

 

DPP_0018 DPP_0020 DPP_0021 DPP_0022 DPP_0023

 

Je reste contre le bois sans bouger. Il y a juste le bruit des déclenchements de mon 7D qui ne semble pas atteindre l'animal. J'ai la chance de le voir passer à une dizaine de mètres de mon emplacement sans qu'il me détecte.

DPP_0026

DPP_0028

DPP_0030

DPP_0031

DPP_0034

DPP_0035 DPP_0039 DPP_0041 DPP_0042 DPP_0045

 

 

Des moments comme ceux que je vous livre sont toujours aussi extraordinaires. Notre goupil ne s'est rendu compte de rien et en l'expace d'1 heure a dévoré une dizaine de campagnols. On est loin du cliché habituel du prédateur destructeur. Allez une dernière image pour finir !

DPP_0047