Je vous partage une série de photos d'un matin vers 6h30 où j'ai pu suivre le manège d'un chevreuil mâle en recherche de la chevrette idéale sous l'oeil plutôt interloqué d'un boeuf au paturage. Je les avais repéré de loin avec les jumelles et comme je connais bien ce territoire j'ai pu réaliser une approche à bon vent (vive la poire à talc !) et dans un sous-bois. Les chevreuils pris par leurs hormones ne m'ont pas détectés et je les ai laissé repartir sans dérangement. Je regrette de ne pas avoir pu multiplier les images. J'ai aussi eu quelques loupés de préréglages la lumière étant faible. Le Sigma s'est très bien comporté (stabilisation notamment) sachant que toutes les images sont réalisées à main levée, à pleine ouverture pour la plupart et vitesses entre 1/200ème et 1/500ème.

 

 chevreuil52_1024

chevreuil49_1024

chevreuil50_1024

chevreuil51_1024

 

Le surlendemain la chaleur aidant j'ai tenté un repérage en sous-bois et réalisé toujours avec le sigma ces deux images à main levée. Là je suis au 1/200ème et au 1/160ème à 800 isos en 300 mm avec un canon 7D. 

 

chevreuil47_1024

chevreuil48_1024